CURIOSITES  

 Page d'accueil

 

 DORMILLOUSE - LES ENFLOUS (Vallée de Freissinières)

    Depuis La Gorge, nous suivons le sentier qui monte à Dormillouse : nous nous arrêtons aux toutes premières maisons : le relevé de profil des crêtes a été effectué sur la terrasse de Mr et Mme Antoine Cola. Ce lieu est très voisin de La Gorge, à la différence que l’altitude est plus élevée de 260 mètres ; le lieu est donc moins encaissé. Les massifs qui vont participer à masquer le soleil sont alors, vers le Sud - Est, Gramusat et la Grand Barre, et vers le Sud - Ouest, le bois de Dormillouse et les contreforts du Grand Pinier. Il existe maintenant deux trouées, l’une vers l’Est, soit vers l’entrèe de la vallée, et l’autre vers le Sud, le Val Fangeas, et le Massif de Rocheclaire, trop bas pour occulter le soleil.

dormenfl.jpg (66491 octets)

Figure 21. Vue, vers le Sud, depuis Dormillouse - Les Enflous.

    La figure 22 montre le « diagramme d’ensoleillement dynamique » correspondant aux 1° et 20 janvier, 10 et 20 février, 10 et 30 mars (heure d’hiver) et 10 juin (heure d’été).

 

Figure 22 : Diagramme d’ensoleillement dynamique aux Enflous (premier semestre).

La figure 23 montre le diagramme « lever et coucher du soleil ». Le soleil apparaît toujours durant plus de trois heures (environ de 11 à 14 heures en hiver) : il sort de la Grand Barre et disparaît au dessus du bois de Dormillouse. En mars et en septembre, il apparaît d’abord avant d’être caché par Gramusat puis de se lever à nouveau. A tout moment de l’année, les crêtes situées au Sud - Ouest avancent son coucher.

Figure 23 : Lever et coucher du soleil aux Enflous et sur les crêtes (heure d’hiver).

Voyons ce qui se passe à Dormillouse-Romans.