CURIOSITES  

 Page d'accueil

 

 DORMILLOUSE - ROMANS (Vallée de Freissinières).

    Continuons encore de monter en traversant le village de Dormillouse, et atteignons les dernières maisons du hameau Romans, vers l’Ouest. Les relevés de profils des crêtes ont été effectués ici, devant la maison « Le Micalon » appartenant à Mr Honoré Baridon. Nous nous trouvons dans le même contexte montagneux que dans les deux cas précédents à la différence que l’altitude s’est accrue d’une centaine de mètres depuis les Enflous: la photographie 24 est presque la même que la photo 21; elle est seulement prise d'un peu plus haut.

dormroman.JPG (66000 octets)

Figure 24. Vue vers le Sud depuis Dormillouse- Roman.

    Le « diagramme d’ensoleillement dynamique » que nous présentons figure 25 correspond aux 1° et 20 janvier, 10 et 20 février, 1°, 10 et 30 mars (heure d’hiver) et 10 juin. En comparant la situation à celle des deux lieux précédents, La Gorge et Les Enflous, on constate que l’influence des crêtes ( Gramusat et Massif du Grand Pinier) est beaucoup moins importantes de par l’accroissement de l’altitude. L’hiver, le soleil se lève avant 11 heures et se couche après 14 heures.

Figure 25. Diagramme d’ensoleillement dynamique de Dormillouse - Romans.

La figure 26 montre le diagramme « lever et coucher du soleil » correspondant.

Figure 26. Lever et coucher du soleil à Dormillouse-Romans et sur les crêtes.(Heure d’hiver)

     On constate que les occultations du soleil sont atténuées par rapport à celles de Dormillouse - Les Enflous. Le soleil se lève à la Grand Barre l’hiver entre 10 heures et 11 heures. Début mars et début octobre, il apparaît un court instant à l’Est de la Tête de Gramusat. Les habitants de Dormillouse appelaient cette période « l’huis » - un mot très ancien aujourd’hui inusité, qui signifie porte - probablement par allusion à la lumière que peut laisser passer une porte qui s’entrouvre. Entre mi-mars et fin septembre, le soleil franchit la Tête de Gramusat.

Enfin, rendons-nous à Chichin.