CURIOSITES  

 Page d'accueil

 

3)

 Des Ecrits consacrés à FREISSINIERES.

    Cette commune du Briançonnais, dans les Hautes-Alpes ( voir la carte IGN 3437 ET TOP 25 Sirac– Mourre-Froid) occupe une superficie voisine de celle de la ville de Paris, pour une population d’environ 170 habitants. C’est un village de haute montagne : les altitudes y sont comprises entre 1000 mètres et 3200 mètres. Le climat y est relativement rude, très différent selon les lieux considérés, mais tempéré par un ensoleillement méditerranéen. La vallée de Freissinières fut une vallée-refuge jusqu’au XVIII e siècle : Vaudois puis Protestants ont pu s’y abriter et continuer à vivre, néanmoins moyennant des difficultés considérables.

    Compte tenu de ces caractéristiques, la Vallée de Freissinières possède une histoire et aussi une " littérature " locale généralement plus riche que celle de beaucoup d’autres localités.

    Il m'a semblé intéressant de réaliser une compilation de ces écrits.  

    J'ai choisi de  présenter de ces textes en fonction de leur chronologie.  MAIS SI VOUS SOUHAITEZ OBTENIR TOUT DE SUITE PLUS DE RENSEIGNEMENTS SUR CES OUVRAGES PASSEZ A LA PAGE SUIVANTE EN CLIQUANT SUR : COMMENTAIRES

    Dans l’état présent de cette compilation, les citations les plus anciennes sont: 

"Les Mémoires de guerre et correspondances du Maréchal de Catinat" sous Louis XIV, en rapport avec la guerre dite de la Ligue d’Augsbourg, au XVII e siècle.
"Les premières cartes de France dites de Cassini", ancêtres des présentes cartes IGN.
"Des textes d'autres chefs de guerre" au XVIII e siècles.

     Plusieurs textes furent écrits au  XIXe siècle et au début du XXe siècle. Souvent, leurs auteurs  sont des instituteurs ou des pasteurs qui ont rédigé une description géographique, historique ou patrimoniale de leur région ou de leur localité. Voici ces textes:

"Lettres de Felix Neff" un pasteur qui joua un rôle très important dans la Vallée entre 1823 et 1829, publiées par A. Bost en 1842.
" Histoire, topographie, antiquité des Hautes-Alpes " par  Ladoucette (1848).
"Les Vaudois français et le Val de Freissinières" par B. Tournier (1887
"Les Vaudois des Alpes Françaises" par L. Brunel (1890), ouvrage réédité en 2003..
" Notes sur la Vallée de Freissinières et les vallées adjacentes" par (J-J ?) Guieu, texte inédit non daté, probablement écrit vers 1900.
" Autour de Dormillouse" par M. Bourgogne (1911). 
"Le livre-journal tenu par Phazy de Rame en langage embrunais 1471 - 1507 " par G. de Manteyer ( 1932).
" Le Val de Freissinières" par F. Baridon (1934).

Certaines  "Lettres de Felix Neff", les livres de B. Tournier et M. Bourgogne ont été rééditées en 1997 et 1999 par les Editions Transhumances 

N’oublions pas un autre document intéressant :

" L'émigration des Vaudois Français des Alpes en Algérie " (1883).
 

    Au cours du XXe siècle, B. Valloton, un écrivain - conférencier de nationalité suisse, qui épousa une personne de Dormillouse, publia plusieurs ouvrages de réflexion, inspirés de la vie à Freissinières :

" Sur le roc " (1924)
" L’homme de la grotte " (1929)
" Victoire ! Felix Neff vous parle " (1929)
" Figures d’autrefois " (1946) réédité en 1995 sous le titre Dans les pas de Felix Neff à Freissinières "
" Jardiniers du paradis " (1957).

                                 

   

    Plus récemment, plusieurs ouvrages de caractères scientifique, historique, géographique, toponymique ou archéologique, sont réalisés dans un contexte universitaire. Je voudrais ici remercier Mr Robert FINE, habitant de Freissinières, qui m'a signalé un certain nombre d'ouvrages qui n'avaient pas été cités dans ma première version de ce chapitre. Ces ouvrages sont marqués du signe suivant: (*).

"Les Hautes-Alpes traditionnelles" par A. Van Gennep (1943), republié en 1990.
"Embrun et l'embrunais à travers l'histoire" (*) par le Gl. Jacques Humbert  (1972).
" Les Hautes-Alpes, hier, aujourd’hui, demain " par P. Chauvet et P. Pons (1975).
" Inventaire minéralogique de la France – Hautes Alpes "   par P. Pierrot, P. Picot, P.A. Poulain (1977).
"Croyances religieuses et sociétés alpines" (*), actes d'un colloque qui s'est tenu à Freissinières en 1981.
"Freissinières (H - A) ou la problématique de l'isolat montagnard" (*) par C. Avocat, J. Bethemont et S. Goubeau (1984).
" Les Alpes et leurs noms de lieux " par P.L. Rousset (1988).
" I nomi di famiglia delle valli valdesi " (*) par O. Coisson (1991).
"Les anciennes mines du Nord des Hautes - Alpes" (*) par B. Ancel (1992).
" Documentation et valorisation des collections archéologiques du Briançonnais " (*) par M. Rossi et A. Gattiglia  (1995).
"De la Chrétienté romaine à la Réforme en Dauphiné" (*) par P. Paravy  (1993).
" L’habitat du nord des Hautes-Alpes " par M. P . Mallet (1999).

     Passons à des genres différents: parmi les romans historiques que H. Leconte a consacré aux Vaudois, l'un d'eux "La croix des humiliés" (1998) se situe à Freissinières.

    Des ouvrages souvent très récents, souvent écrits par des habitants de Freissinières, s’attachent à décrire des caractéristiques particulières de la Vallée:

" Image du pays des Ecrins " par J. Giraud (1989)
Sur les traces des bergers et chasseurs de Dormillouse " par H. Baridon, Y. Leroy et P. Carlier (1990), édition rééditée et complétée en 2000 sous le titre " Dormillouse au passé simple ".
"Cuisine de là Haut", ecrit par E. Fine,  Y. Moutier  ( "www.relais-vaudois.com" ), illustré par R.Dorr et L.Condemine, un livre consacré à la cuisine locale .
"Histoires drolatiques de Dormillouse" (1991), où P. Peschon décrit son implantation à Dormillouse.
"Feuille blanche" (1994) par A. Prorel (dont la famille est de Champcella).
Abris jadis utilisés par les habitants de Freissinières " par Y. Leroy et H. Baridon (1996)
" Du coté de l’Adret " par A. Gatto (2001), un roman basé sur un fait historique: l'histoire de deux déserteurs, par conviction religieuse, durant la première guerre mondiale; réédité en 2002 sous le titre "Passions du coté de l'adret".

 

                                   

"Le guide des archives des Hautes - Alpes" donne également des références intéressantes.

Citons aussi un petit ouvrage, qui rassemble une compilation d'articles publiés dans le "Dauphiné Libéré", intitulé "A propos de Freissinières, des Vaudois , de Felix Neff et de quelques autres" par René Siestrunck, aux Editions transhumances. Ces textes sont notamment une excellente introduction destinée à ceux qui ne connaissent pas Freissinières, et  souhaitent en approcher l'histoire.

Ce même éditeur vient également de rééditer une "Vie de Felix Neff, Pasteur dans les Hautes-Alpes" par A. Blanc, initialement publié au cours du XIX° siècle.

Citons enfin le site Internet de l'Université de York (Grande Bretagne), qui fait état de fouilles effectuées ces dernières années aux lieux dits Faravel et Fangeas, ayant mis en évidence des sites d'habitations préhistoriques.

    Cette présentation est maintenant complétée par des COMMENTAIRES à propos de chacun de ces ouvrages.

© Yves Leroy ; Dernière mise à jour le 27 mars 2005

Voulez-vous revenir au début Page d'accueil- decouvrons quelques curiositesl ?